Membres du conseil d'administration 2023-2024


Me Claudine Cusson, avocate, médiatrice familiale

Elle a obtenu son baccalauréat en droit de l'université de Montréal en 1987 et a été reçue au Barreau du Québec en 1988. Elle se spécialise en litige commercial et pratique à son compte. Elle obtient un DESS en droit commercial en 1995.

Un de ses dossiers étant retenus pour un projet-pilote de médiation en Cour supérieure, elle découvre ce mode alternatif de résolution des conflits. Elle complète sa formation en médiation civile, commerciale et travail en 1998.

En 2013, Me Cusson obtient son accréditation en médiation familiale. Depuis janvier 2014, elle pratique exclusivement en médiation et le rêve d'un Centre de médiation prend forme. Me Cusson a incorporé le Centre de médiation St-Hubert en mars 2015. Son équipe actuelle inclut quatre autres médiateurs.

En 2016, Me Cusson est cooptée au conseil d'administration de l'AMFQ où elle s'est principalement impliquée dans le dossier de la formation et de la stratégie. Elle a agi comme vice-présidente pendant trois ans avant d'être élue présidente en octobre 2021.

Me Cusson s'est impliquée également au Comité de médiation du Barreau de Longueuil.

2020-2021

« Les défis de la séparation en pandémie » - Collaboration au panel de dix médiatrices familiales membres de l'AMFQ pour La Presse+, par Maude Goyer, 28 janvier 2021.

« Plus de séparations en temps de pandémie » - Entrevue donnée pour Naître et grandir, par Maude Goyer, 8 décembre 2020.

2019-2020

«Les séparations, la médiation et les divorces en général en temps de COVID-19» – Reportage à ici.radio-canada.ca suite à une entrevue donnée pour l'émission 15-18, reportage par Nancy Caouette, 13 avril 2020.

«Covid-19 et conflits familiaux : la médiation à la rescousse» - Entrevue donnée à Stéphanie Marin pour La Presse canadienne, 8 avril 2020        

« La garde partagée en temps de crise : ce que vous devez savoir en temps de Covid-19 » - Reportage à ici.radio-canada.ca suite à une entrevue donnée pour l'émission  15-18,  reportage par Annie Desrochers, 24 mars 2020.

2016-2017

«Le calcul de la pension alimentaire» - Reportage à ici.radio-canada.ca suite à une entrevue donnée pour l'émission  Entrée principale,  reportage par Vincent Bolduc -  Le reportage , 2 février 2017

«Médiation familiale» - Reportage à ici.radio-canada.ca suite à une entrevue donnée pour l'émission  Entrée principale,  reportage par Vincent Bolduc -  Le reportage , 11 janvier 2017


Mme Julie Thériault, travailleuse sociale, conseillère d'orientation et médiatrice familiale

Détentrice d'un baccalauréat de l'Université du Québec à Trois-Rivières en psychologie et d'une maîtrise en sciences de l'éducation avec un champ de spécialisation en orientation scolaire et professionnelle de l'Université de Sherbrooke. S'intéressant au champ de la psychothérapie, elle a complété une formation en psychothérapie brève avant d'effectuer un retour aux études au terme donnant lieu à une maîtrise en travail social de l'Université McGill.

Membre de l'ordre des conseillers et des conseillères d'orientation du Québec depuis le début des années 2000, madame Thériault a joint l'ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux du Québec en 2011. Elle obtient son accréditation à la médiation familiale en septembre 2014. Date à laquelle elle a commencé une pratique privée à titre de médiatrice familiale dans la MRC D'Autray, principalement à Lavaltrie.

Conseillère d'orientation dans les écoles de la commission scolaire des Samares de 2000 à 2004, madame Thériault travaille pour le Centre Intégré de Santé et de Services sociaux de Lanaudière depuis 2004 où elle a occupé différents postes à titre d'agent de relations humaines et de travailleuse sociale. Elle travaille actuellement au service psychosocial courant du CLSC de Lavaltrie où elle intervient auprès d'adultes aux prises avec différentes problématiques (couple, famille, coparentalité, etc.).

Au fil des années, madame Thériault a participé à différents conseils d'administration (Groupe d'entraide Populaire de Lavaltrie, Travail de rue de Lavaltrie, Carrefour Jeunesse-Emploi D'Autray Joliette, CPE le Siffleux). En ce moment, elle est membre et vice-présidente du conseil d'administration d'Enfance Libre Lanaudière, un organisme régional dont la mission est la prévention des agressions sexuelles et de toute forme de violence à l'égard des enfants.


Mme Nadia Phaneuf, travailleuse sociale et médiatrice familiale

Intervenante sociale depuis 2003, travailleuse sociale depuis 2013 et médiatrice familiale depuis 2019.

Avant un retour aux études pour devenir travailleuse sociale, j'ai travaillé avec des parents et des enfants en contexte de violence conjugale. Cette expérience influence ma pratique : je m'intéresse aux impacts, chez les adultes, des traumatismes qu'ils ont vécus dans leur enfance, à leur manière d'exercer leur rôle de parents et d'être en relation. Comme j'ai toujours eu la conviction que les parents sont les mieux placés pour aider leurs enfants, la médiation familiale et le coaching coparental sont pour moi une manière de prévenir des traumatismes relationnels chez les enfants et d'en faire des personnes plus épanouies.

Mon expérience et mes connaissances en matière de violence familiale, en intervention psychosociale avec les enfants, les parents et les couples, me permettent de détecter facilement les différentes dynamiques à l'œuvre, de cerner les besoins des enfants, et d'intervenir en conséquence auprès des parents. Lorsqu'il y a des besoins particuliers identifiés pendant le processus de médiation, je prends le temps de guider les parents vers les ressources complémentaires appropriées.

Mme Sandra Londono, travailleuse sociale et médiatrice familiale

travailleuse sociale et médiatrice familiale de l'Université de Montréal, membre de l'Ordre des Travailleurs Sociaux et Thérapeutes Conjugaux et Familiaux du Québec et diplômée en Gestion de projets de l'ESG de l'UQAM.

Depuis 2011, elle cumule de l'expérience auprès des familles en conflit de séparation. Parmi ses meilleures expériences, elle compte l'animation de groupes d'enfants des parents séparés dans le mais de les accompagner dans l'expression de leurs sentiments face à la séparation et la coordination des ateliers auprès de parents en conflit de séparation, afin de les outiller pour une communication centrale sur les besoins de leurs enfants.

Elle a également collaboré avec les Services Sociaux Internationaux à la création d'une Charte de Médiation Familiale Internationale dans le but d'encourager la pratique de la médiation pour résoudre les conflits familiaux transfrontaliers.

Elle a collaboré avec plusieurs médias hispanophones afin d'outiller les familles immigrantes séparées au Québec et faire la promotion des services disponibles en matière de séparation et violence conjugale. De plus, elle a fait partie de plusieurs Conseils d'administration dans le passé et a présidé une Fondation qui vient en aide aux victimes de la guerre colombienne, pendant plusieurs années.

Elle travaille actuellement comme médiatrice familiale, supervision de médiateurs familiaux sous engagement, formatrice en approche médiation, experte psychosociale en matière de garde d'enfants et coach coparentale.

Madame Londono demeure convaincue de l'importance d'offrir des services de qualité aux familles séparées et de soutenir les professionnels qui partagent cette même mission.

Mme Josette Boudreau, M. Éd. COCCC et médiatrice familiale

Au niveau professionnel, elle a terminé une maîtrise en Counseling à l'université McGill en 1989. Elle est membre de l'Ordre des conseillers et conseillères en orientation du Québec, de l'Association canadienne de counseling et de psychothérapie, de l'Association des médiateurs familiaux du Québec et de l'Association québécoise des synergologues. Elle a travaillé comme Consultante et formatrice pendant près de 15 ans, pour le gouvernement du Nouveau-Brunswick, offre ses services aux jeunes et adultes en transition, ainsi qu'aux employés de divers ministères. Dans le cadre de son travail, elle a siégé à divers comités locaux, provinciaux et nationaux ainsi qu'assuré la mise en place de divers programmes et formations offerts à la population et aux employés.

En 2004, elle a entrepris ses débuts en pratique privée en créant deux entreprises, une au Québec et l'autre au Nouveau-Brunswick, offrant ainsi des services dans les deux langues officielles dans les deux provinces. Depuis 2020, elle a fait l'ajout de services en ligne à partir de son entreprise au Québec.


Ayant un constant besoin de se dépasser, elle s'est perfectionnée dans divers domaines tels: la Synergologie, la médiation familiale, le Myers-Briggs, Dimension de personnalité, le Plan directeur pour le design en développement de vie-carrière, le Mentorat, et formatrice de Développement de portefeuille en reconnaissance des acquis. Elle a coanimé et animé des ateliers dans le cadre de conférences ainsi que livré de la formation au niveau national, provincial et régional, puis coordonné un projet pilote pour la 3e phase du Guide canadien des compétences pour les professionnels en développement de carrière pour lequel elle a obtenu une subvention fédérale.

Membre du conseil d'administration de l'AMFQ depuis novembre 2022, elle désire apporter au conseil d'administration ses compétences, ses connaissances et ses expériences antérieures pour les mettre au service de l'AMFQ dans la poursuite de ses mandats actuels et de ceux-ci à venir.

Me Véronique Cyr, avocate et médiatrice familiale 


Elle a obtenu sa licence en lettres légales de l'Université d'Ottawa en 2005, son Juris Doctor à la même université en 2006 et a été reçue au Barreau du Québec en 2008. Elle a débuté sa pratique du droit en litige général au cabinet Gray Casgrain, a choisit de réfléchir sa pratique en droit familial à compter de 2016 et intégrer alors le cabinet Brunet et associés.

En 2016, Me Cyrobtient son accréditation en médiation familiale. Depuis, elle pratique en litige familial et en médiation familiale en plus d'être conseillère dans le cadre de médiations externes.

En 2015, Me Cyr devient membre de l'AMFQ et en octobre 2023, elle est élue à son conseil d'administration.

Me Cyr est une fervente croyante des modes de prévention et de règlement des différends et mise notamment sur la responsabilité des conjoints/époux et parents. Elle a également à cœur les intérêts des enfants et adolescents vivant la séparation de leurs parents ainsi que les recompositions familiales subséquentes.

C'est son intérêt pour la médiation familiale et plus largement la pratique du droit de la famille au Québec qui l'a amenée à se joindre au conseil d'administration de l'AMFQ.

Mme Thérèse Waked, travailleuse sociale et médiatrice familiale 

Actuellement travailleuse sociale dans le réseau de la santé et des services sociaux auprès d'une clientèle de personnes âgées. Parallèlement, elle pratique la médiation familiale auprès des couples en contexte de séparation et en contexte d'ouverture de régime de protection. Maîtrise à l'Université de Sherbrooke en Médiation Interculturelle, rédaction de l'essai final en cours.

Le fait d'avoir été membre du comité colloque pour deux années consécutives lui a donné l'envie de travailler davantage au sein d'un CA afin de promouvoir la médiation familiale, de contribuer aux différents projets et de participer aux prises de décisions concernant les sujets et les enjeux concernent notre pratique.

Le fait d'être travailleuse sociale au Liban et au Québec ainsi que bénévole dans plusieurs organismes communautaires lui a apporté une vision globale des cultures et une meilleure compréhension des particularités de chaque personne.

Trilingue (arabe, français et anglais), elle a réussi à s'adapter rapidement dans des villes aussi multiculturelles et cosmopolites que Montréal et Laval. Cela m'a donné aussi l'opportunité d'intervenir plus facilement auprès de différentes communautés et de promouvoir l'approche interculturelle dans ma pratique de médiatrice familiale.

Elle souhaite apprendre et partager de nouvelles stratégies et approches en tant qu'intervenante professionnelle dans un contexte multi et interdisciplinaire en connaissance de tous les enjeux existants. Ce poste propose des tâches et des responsabilités qui l'interpellent et qui répondent à ses ambitions et aux attentes qu'elle s'est fixées pour son parcours professionnel.

Comment déposer sa candidature à un poste d'administrateur au CA?

Toute personne intéressée dépose sa candidature au sein du CA de l'AMFQ 2023-2024 doit :

  • Être membre en règle de la corporation;
  • Être âgée d'au moins 18 ans;
  • Faire parvenir une lettre d'intérêt à être membre du CA de l'AMFQ, en indiquant de quelle manière vous pouvez vous impliquer au sein du CA et vos motivations a vous y engager;  

Les candidatures prennent la forme d'un texte de présentation joint à un courriel à l'adresse  dg@mediationquebec.ca 

Qu'est-ce que ça implique ?

  • Il y a plus ou moins  10 réunions régulières  annuellement et toujours  par visioconférence. Pour le moment, les réunions ont lieu les vendredis de 9h00 à 12h00; 
  • Il peut y avoir des réunions d'urgence selon les besoins ; 
  • Être disponible à s'impliquer lorsque nécessaire à différents comités au sein de l'AMFQ reliés à la gouvernance; 
  • Chacun des mandats d'administrateur est d'une durée de 2 années. 

Pour toutes questions concernant les rôles, les responsabilités et les engagements entourant le rôle d'un membre au sein du CA à l'AMFQ, communiquez avec Marylène Paquette, directrice générale de l'AMFQ soit par courriel à dg@mediationquebec.ca  ou  par  téléphone au 514-416-3390.

Direction de l'AMFQ