35 ANS PLUS TARD : UNE NOUVELLE IMAGE POUR L'AMFQ ET
DE NOUVELLES RÉALITÉS POUR NOS FAMILLES

Nous devons avouer qu’il nous a été difficile de prendre la décision de ne pas tenir le colloque 2020 en personne et de ne pas pouvoir tous vous voir pour fêter les 35 ans de l’AMFQ. Toutefois, nous sommes très fières de vous présenter la première édition virtuelle du colloque de l’AMFQ sous le thème 35 ans plus tard : une nouvelle image pour l’AMFQ et de nouvelles réalités pour nos familles.

Les derniers mois n’ont pas été de tout repos et nous avons tous dû nous adapter, autant dans notre vie personnelle que professionnelle. Nous croyons que le thème ne pourrait pas mieux se prêter à la situation actuelle : en 35 ans, il y a eu de nombreux changements dans nos pratiques en tant que médiateur et au niveau des modèles familiaux.  Comme à l’habitude, nous vous proposons lors de ce colloque des conférences de haute qualité. Toutefois, cette année, vous aurez l’option de pouvoir assister aux huit conférences offertes au colloque sans avoir à choisir entre deux conférences.

Nous espérons que vous vous joindrez à nous pour ce colloque virtuel et vous promettons que nous fêterons les 35 ans de l’AMFQ comme il se doit lorsque ce sera possible.

 

Le comité colloque 2020

Conflits familiaux et religion – La posture professionnelle du médiateur

Aperçu

Considérant la religion comme une des facettes de l'identité culturelle, les médiateurs manifestent de plus en plus un souci de compréhension du phénomène religieux. La dimension religio-spirituelle du client peut constituer un aspect fondamental de sa culture au point où ne pas en tenir compte peut même compromettre le succès de la démarche de médiation. Une compétence serait-elle alors nécessaire? Dans un contexte de médiation, la religion et la spiritualité d'un client pourraient-elles servir de levier? La communication proposera des réponses à ces questions en abordant les thèmes de 1) la posture professionnelle et éthique à adopter face à la diversité religieuse; 2) le modèle de Hodge : le développement d'une forme de compétence culturelle liée à la religiosité du client.        

Mme Lorraine Derocher est sociologue, Ph. D., et professeure associée à l'Université de Sherbrooke, membre du Centre de recherche sur l'enfance et la famille (McGill) et du centre de recherche Société, droit et religions de l'Université de Sherbrooke. Auteure de trois livres, formatrice et consultante, elle s'intéresse à l'intervention auprès d'enfants et de familles qui ont vécu au sein d'une communauté religieuse fermée. Plus largement, elle travaille sur la posture professionnelle des intervenants lorsqu'ils ont à agir dans une situation où la religion est un enjeu important. 

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 98 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro

Les revenus ordinaires et le calcul de la pension alimentaire

Aperçu

Véritable déclencheur de passions dans les bureaux de médiation, la question des revenus et leur impact dans le calcul de la pension alimentaire est souvent source de questionnement de la part du praticien et de leurs clients. À l'exception des revenus d'entreprise et de travailleur autonome, cette formation permet de mieux définit ce qui rentre en ligne de compte dans les autres catégories de revenus et d'outiller concrètement le médiateur dans sa pratique.

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 97 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence: vidéo et micro
Les conférencières utiliseront la fonctionnalité permettant: le travail en petit groupe et retour en grand groupe
Les conférencières utiliseront la fonctionnalité : tableau blanc

Me Frédérique Poirier est diplômée en administration, reçue en 1995 (Barreau) et médiatrice depuis 2014, Me Poirier a décidé d'orienter sa pratique vers la médiation et la consultation afin de soutenir les familles vivant des séparations. Son implication dans divers projets (Coordination parentale, Formation AMFQ Porte 33 et Ateliers communication coparentale) témoigne de son intérêt à éduquer et rendre accessible des outils pour les parents qui se séparent et les médiateurs qui les accompagnent.

Me Marie-Christine Gravel a été reçue en 2005 et elle compte 15 ans de pratique en litige et droit matrimonial. Elle a choisi d'ajouter la médiation familiale, la coordination familiale et le coaching parental à son expertise afin d'aider les parents à en arriver à une entente durable. Animée par le désir d'éduquer et de guider les parents dans leur contexte de rupture, elle aime vulgariser des concepts plus complexes et juridiques, tels que le partage du patrimoine familial et les aspects financiers des dossiers.    

Le patrimoine familial ou le côté sombre des mathématiques

Aperçu

Une revue de la jurisprudence récente sur la question avec des simulations de calcul particulièrement en matière de déductions (art. 418).

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 98 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro

Me Michel Tétrault a été admis au Barreau en 1983, après avoir obtenu une licence en droit de l’Université de Montréal. Dès son admission, il a œuvré au Bureau d'aide juridique d'Asbestos comme généraliste.

De 1990 à 20'18, il travaille au sein du cabinet Gilbert, Tétrault, Abran (Aide juridique, Sherbrooke) en droit de la famille et des personnes. Depuis janvier 2018, il œuvre au sein de l'étude Tétrault & Blais (Aide juridique Magog). Me Tétrault enseigne depuis plusieurs années à l'École du Barreau en éthique, en déontologie et en droit de la famille. ll a enseigné également à la Faculté de droit de l'Université de Sherbrooke en droit de la famille et des personnes pendant près de 15 ans.

Il est membre du comité de rédaction de la Revue canadienne de droit familial. Il est l’auteur des ouvrages suivants : La garde partagée et les tribunaux : une option ou la solution et Le litige familial, la déontologie et l'éthique, parus en 2006, La rédaction des conventions en matière familiale, paru en 2007, Droit de la famille, volume 1 : Le mariage, l’union civile et les conjoints de fait et Droit de la famille, volume 4 : La procédure, la preuve et la déontologie, parus en 2010 et Droit de la famille, volume 2:L'obligation alimentaire, paru en 2011.Le Tome 3 portant sur l’enfant et le litige familial et paru en janvier 2020.

L’aliénation parentale: un regard averti peut changer des vies!

Aperçu

L'aliénation parentale (AP) est aujourd'hui bien documentée. Elle est un abus psychologique au même titre que toute autre forme d'abus avec des conséquences dévastatrices sur le développement de l'enfant.

Les facteurs clés de succès sont nombreux pour prévenir et combattre l'aliénation parentale notamment l'identification précoce et l'intervention rapide et spécialisée. Le médiateur qui est aux premières loges à la suite d'une séparation familiale est donc bien positionné pour entrevoir une potentielle dynamique à risque, pour diriger la famille vers un soutien plus tôt que trop tard. Pour ce faire, la formation s'avère cruciale compte tenu de la nature contre-intuitive du phénomène.

Cette conférence se veut à la fois une immersion dans l'univers de la science actuelle et celle des enfants et des parents touchés, et sera ponctuée d'une réflexion à l'aide d'un jeu-questionnaire pour une formation efficiente.

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 97 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro

Mme Caroline Paradis a fait carrière comme gestionnaire et détient un MBA des HEC Montréal. Elle est présidente fondatrice du Carrefour aliénation parentale (CAP) qui a lancé ses activités en avril 2017. Le CAP est le seul organisme au Québec dédié à lever le voile sur le phénomène méconnu et dévastateur qu'est l'aliénation parentale (AP). Le Carrefour est le fruit de 5 ans de lectures et de formation, de témoignages et d'un contexte bien connu de sa présidente.    

Mme Joanna Murphy a fait carrière en communication et en production. Elle a œuvré auprès de différents organismes notamment ceux en violence conjugale. Elle a joint le CAP en 2017 pour produire la première campagne de sensibilisation et elle y est restée. Aujourd'hui, elle est l'intervenante principale pour accueillir les nombreux témoignages et guider ceux qui appellent à l'aide.    

La réforme de la Loi sur le divorce – ce que le médiateur devrait savoir

Aperçu

La dernière réforme majeure de la Loi sur le divorce remonte à 1985. La présente réforme apporte donc de nombreuses modifications. Des concepts majeurs utilisés quotidiennement par les médiateurs sont modifiés: les expressions «garde des enfants» et «autorité parentale» disparaissent, pour être remplacées par de nouveaux concepts. La violence familiale prend une place importante dans la nouvelle Loi, dans le but de mieux la dépister et de mieux intervenir. Le déménagement des parents est dorénavant balisé par cette Loi.

Bref, de nombreux changements qui ont des impacts directs dans la prise de décisions découlant des séparations, que celles-ci soient à l'amiable ou non. Le médiateur doit bien les maîtriser, afin d'être en mesure de bien informer et guider ses clients en médiation.

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 98 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro

Me Marie-Hélène Lecompte est membre du Barreau depuis 1992. Elle est détentrice d'un majeur en Psychologie de l'Université de Montréal et d'une maîtrise en droit. Elle est associée chez Lecompte Deguire, avocats et médiateurs, qu'elle a fondée à Boucherville en 1993. Elle pratique en droit de la famille, à titre de médiatrice et d'avocate. Elle est médiatrice familiale accréditée depuis 2002 et a sa formation en Droit collaboratif. Elle est superviseuse pour les médiateurs en quête de leur accréditation définitive.            

Le caucus - quand et comment l'utiliser en médiation familiale?

Aperçu

L'exception à la règle en médiation familiale, ce type de séance de médiation peut néanmoins se révéler d'une grande utilité dans certaines situations. Quand et comment utiliser le caucus? Voici ce que cette formation abordera à l'aide d'exercices pratiques, après une présentation de «bonnes pratiques» liées à l'emploi de cet outil, incluant la gestion des attentes eu égard aux coûts additionnels du caucus et au délicat équilibre à préserver entre confidentialité et transparence, et l'articulation d'un protocole agréé par les parties pour délimiter la portée du caucus, sa durée et ce que le médiateur pourra partager avec les deux parties par la suite. Les exercices permettront aux participants d'explorer différentes situations justifiant l'emploi du caucus, telles qu'une impasse entre les parties sur un enjeu majeur ou le besoin de consulter les enfants.

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 98 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro
Les conférencières utiliseront la fonctionnalité permettant : les jeux de rôle en petit groupe et retour en grand groupe

Me Véronique Marleau est membre du Barreau depuis 1986 et médiatrice accréditée en matière familiale depuis près de 15 ans. Détentrice d' une maîtrise en droit ainsi que d'une double formation en droit civil et en «common law», elle pratique à son propre compte en résolution de conflits, après avoir exercé plusieurs fonctions dans le domaine du droit, tant comme avocate pratiquant en grand cabinet privé (Ogilvy Renault, auj. Norton Rose), que comme ombudsman bancaire, professeure de droit, gestionnaire de programme et formatrice pour une agence des Nations Unies et membre à temps plein d'un tribunal administratif fédéral.    

Tendances jurisprudentielles récentes en droit de la famille

Aperçu

La jurisprudence récente qui touche les aspects légaux en droit de la famille, mais qui se révèle utile pour les médiateurs en droit familial.

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 97 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro

Me Catherine Leblanc a complété son baccalauréat en droit à l'Université Laval en 2007 et a été assermenté en février 2011. Elle travaille au sein du cabinet Brodeur Prémont Lavoie depuis novembre 2010 et pratique principalement en droit de la famille, droit des personnes et successions. Depuis son arrivée, Me Leblanc a participé à la rédaction de plusieurs conférences offertes par le cabinet, en plus d'agir à titre de conférencière. Me Leblanc est également auteure pour CCH, maintenant devenu Wolters Kluwers et publie fréquemment des résumés de jurisprudence marquante en matière familiale. Me Leblanc fait partie du Conseil d'administration de l'Association des familialistes de Québec depuis 2012 en plus d'y avoir occupé le poste de présidente pour l'exercice 2017-2018 et 2018-2019. Membre du club Rotary de Québec depuis maintenant 2 ans, elle est actuellement présidente de sa fondation. Enfin, Me Leblanc est bénévole pour Éducaloi et donne des ateliers dans les écoles secondaires, permettant notamment de favoriser l'éducation juridique des jeunes. 

Me Anne-Florence Noël est diplômée de la Faculté de droit de l’Université Laval et elle a complété la formation professionnelle de l’École du Barreau de Québec à l’automne 2018. Admise au Barreau en août 2019, Me Noël s’est jointe au cabinet Brodeur Prémont Lavoie en tant qu’avocate après y avoir complété son stage de six mois.

Elle exerce principalement en droit de la famille notamment en matière de divorce, de pension alimentaire, de séparation, de garde d’enfant et en droit de la jeunesse en matière de protection. Me Noël plaide régulièrement devant la Cour supérieure, chambre de la famille, et devant la Cour du Québec, chambre de la jeunesse.

Me Noël est bénévole auprès de la Clinique juridique Juripop en participant à la ligne d’assistance juridique en droit familial en appui aux victimes de violence conjugale et elle est membre du Comité du Jeune Barreau de Québec sur la santé mentale et le bien-être des membres.

Me Anne-Frédérique Dulac-Lemelin est diplômée de la Faculté de droit de l’Université Laval. Avant d’exercer sa profession à titre d’avocate, elle a également entrepris des études en psychologie. Admise au Barreau en 2019, Me Dulac-Lemelin s’est jointe au cabinet en tant qu’avocate après y avoir complété son stage de six mois.

Elle se spécialise principalement en droit de la famille, des personnes et des successions. Elle représente ses clients notamment dans des dossiers relatifs au divorce, séparation, garde d’enfants, fixation et modification de pension alimentaire.

Elle exerce sa profession en français et en anglais.

Me Dulac-Lemelin travaille en étroite collaboration avec les autres avocats du cabinet et les assiste dans des dossiers complexes au niveau de la rédaction de procédures et d’avis juridiques, la recherche juridique et les représentations devant les tribunaux.

Grandement intéressée par l’enseignement du droit, elle apporte son soutien aux associés du cabinet dans la préparation de conférences touchant le droit familial et la médiation.  

La spécificité des séparations dans un contexte international

Aperçu

Que faire lorsque la séparation intervient dans un contexte international, lorsqu’entre autres l'un des conjoints/époux entend retourner vivre dans son pays d'origine et que les enfants vont devoir voyager pour voir leur parent non-gardien, que des biens à partager sont situés dans un autre pays, ou que le régime matrimonial entre les époux est celui d'un autre pays ?

À travers cette formation, plusieurs sujets seront abordés, tel que notamment les règles juridiques des conflits de loi, la question des régimes matrimoniaux étrangers, l'existence ou non d'un patrimoine familial à partager, la possibilité d'une médiation à distance avec ou non un co-médiateur, ainsi que les modalités de temps parental, de pension alimentaire ou d'autorité parentale spécifiques lorsque plusieurs pays seront impliqués. Cette formation donnera un aperçu du droit international de la famille, appliqué dans un contexte de médiation.

Caractéristiques de la conférence

Les places sont limitées à : 98 participants
Matériel nécessaire (recommandé) pour suivre la conférence : vidéo et micro

Me Camille Alix pratique en droit québécois, en droit français en droit international. Ancienne avocate au Barreau de Paris, elle exerce désormais comme avocate au Barreau du Québec depuis 2011, à Montréal, où elle dessert principalement la communauté de la grande région montréalaise francophone, ainsi que la communauté française du Québec.

Me Alix est Avocat-Conseil auprès du Consulat général de France à Montréal depuis janvier 2014. Me Alix a ouvert le cabinet Alix Avocate en août 2013. Elle intervient principalement dans des causes en droit civil ou en droit de la famille comportant des implications internationales, que ce soit tant devant les tribunaux que dans le cadre de médiations familiales.

Tarifs préférentiels - prolongés jusqu'au 9 octobre 2020

Membres - plénière + 3 conférences
237,50 $
Membres - plénière + 5 conférences    
356.24 $
Membres - plénière + 7 conférences     
425,00 $
Non-membres - plénière + 3 conférences    
353,50 $
Non-membres - plénière + 5 conférences    
472,24 $
Non-membres - plénière + 7 conférences   
590,96 $

Tous les prix sont avant les taxes.    

Si vous adhérez à l'AMFQ dès maintenant pour l'année 2020-2021 (1er octobre 2020 au 30 septembre 2021), vous bénéficierez du tarif des membres pour le colloque! De plus, à titre de nouveau membre, vous bénéficierez du tarif réduit sur votre adhésion à l'AMFQ.

Mode de paiement

Par carte de crédit via Paypal seulement.

Tarifs non préférentiels - à partir du 10 octobre 2020

Membres - plénière + 3 conférences    
300,00 $    
Membres - plénière + 5 conférences    
418,74 $
Membres - plénière + 7 conférences
487,50 $
Non-membres - plénière + 3 conférences   
416,00 $
Non-membres - plénière + 5 conférences   
534,72 $
Non-membres - plénière + 7 conférences
653,46 $

Tous les prix sont avant les taxes.  

À la suite de votre inscription et de la réception de votre paiement, vous recevrez dans un délai de 24 heures ouvrables, un courriel avec un lien vers un formulaire où vous pourrez indiquer le choix de vos conférences.

Les places seront assignées dans l'ordre de réception du formulaire dûment complété.

  • Les places sont limités selon la conférence.
  • Aucun paiement par chèque n'est accepté.
  • Nous devons recevoir votre paiement lors de votre inscription sans quoi celle-ci sera supprimée sans aucun autre avis de notre part.
  • Les demandes d'annulation et de remboursement doivent être présentées par écrit au plus tard le 1er octobre 2020. Des frais d'administration de 75,00 $ (plus taxes) seront alors retenus. Les demandes d'annulation reçues après le 1er octobre 2020 ne donneront droit à aucun remboursement et ne vous permettra pas d'obtenir le matériel de la formation et vous serez responsable du paiement du solde total.
  • Votre absence à la formation ne vous permet pas d'obtenir un remboursement ni de demander d'assister gratuitement à une autre formation ni demander de recevoir le matériel. Il n'est pas autorisé à transférer votre inscription à une autre personne.
  • En raison des mesures mises en place pour sécuriser la plateforme ZOOM, vous recevrez, 2 semaines avant le début de chacune des conférences à laquelle vous êtes inscrit, un courriel afin de procéder à la 2e étape de votre inscription. Il est de votre responsabilité de vous assurer d’avoir reçu ce courriel et d’avoir procédé à votre inscription pour la plateforme. Le tout devra être effectué au plus tard 2 jours avant la conférence. Sans cette étape, vous ne pourrez pas rejoindre la conférence et vous ne recevrez pas les documents du conférencier.  Il ne sera pas possible de demander un remboursement ou un report si cette étape n’a pas été effectuée. 
  • L’AMFQ ne peut être tenue responsable d’un problème d’accès ou de bande passante lié à l’internet du participant. Il ne sera pas possible de demander un remboursement ou un report en lien avec ce problème.
  • Selon la conférence, il est possible que le conférencier propose ou demande d’utiliser votre vidéo (si disponible) et/ou le son (micro). Il est de votre responsabilité de vous assurer que ces outils sont disponibles et fonctionnels sur l’équipement que vous utiliserez pour vous joindre à la conférence.
  • L'AMFQ se réserve le droit d’annuler ou de modifier une conférence sans préavis. Vous aurez alors la possibilité de vous inscrire à une autre conférence selon les places disponibles.
  • Un reçu vous sera remis transmis par courriel à partir du 2 octobre 2020.

Note : Si vous désirez voir cette formation reconnue comme formation complémentaire pour votre statut de médiateur avec engagement, vous devez faire valider le tout préalablement par votre ordre professionnel. L'AMFQ n'engagement aucune responsabilité à cet effet. 

  • Pour les avocats, les notaires, les psychoéducateurs, les travailleurs sociaux et les conseillers en orientation, vos ordres professionnels n’exigent aucune démarche de notre part pour faire reconnaître la conférence comme formation continue.
  • Pour les psychologues, cette conférence ne peut pas être reconnue par l'Ordre des psychologues du Québec à titre de formation continue.

Note : Si vous désirez voir cette conférence reconnue comme formation complémentaire pour votre statut de médiateur avec engagement, vous devez faire valider le tout préalablement par votre ordre professionnel. L'AMFQ n'engagement aucune responsabilité à cet effet.

Vous recevrez une attestation, pour chacune des conférences à laquelle vous aurez été présent, par courriel dans les 48 heures ouvrables de la fin de la conférence.